Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Daniele
Publié dans : #PLANETE-ENVIRONNEMENT, #SCIENCE, #AU FIL DES JOURS...

Durant l’été, les baigneurs sillonnant les plages ne se doutent peut-être pas d’un phénomène en marche depuis quelques décennies : la disparition progressive du sable marin !

Consommé de toutes parts par l'industrie, le sable disparaît des côtes. Pourquoi ne pas se servir dans le désert ? Car les grains du Sahara ne sont pas adaptés à fabriquer du béton. Ainsi, le sable marin devient une denrée rare...

Crédits : capture Youtube / ARTE

Crédits : capture Youtube / ARTE

Il borde les plages, habille les déserts et couvre le fond des océans. Le sable, dont le diamètre des grains peut varier de 0,065 mm à 2 mm, semble omniprésent. Pourtant, il disparaît.
Et le constat est sans appel : 75 % des plages du monde se réduisent comme peau de chagrin. De l'Australie à l'île Maurice, de la Floride à la Bretagne, où est passé le sable ? Envolé, ou plutôt ponctionné par l'homme !
 
Chaque année plusieurs milliards de tonnes de sable de la planète sont en effet extraites (entre 5 et 15 milliards de tonnes, selon les estimations).
Cette ruée vers le sable touche uniquement les mers et les océans, et pas les déserts. La cause : les grains de sable marin, anguleux, possèdent des qualités mécaniques indispensables pour les matériaux de construction comme le béton, alors que ceux du désert, ballottés par le vent, ont une structure beaucoup plus arrondie et plus fine qui ne leur permet pas de s'agglomérer.
@Pixabay License

@Pixabay License

Bâtiments, informatique, emballages... et même cosmétiques ! 

Quelque 200 tonnes de sable sont nécessaires pour bâtir une maison de taille moyenne, et 30 000 tonnes pour un seul kilomètre d'autoroute !
 
Sans compter les millions de tonnes que requiert la fabrication des puces électroniques, du verre, du papier, du plastique, des peintures et même des cosmétiques. Ou encore les sables diamantifères ou d'étain qui sont exploités en Namibie et en Indonésie pour en extraire leurs précieux composants.
 
Les marchands de sable fragilisent ainsi les côtes, qui résistent moins bien aux coups de boutoir des vagues, s'érodent puis reculent. Ainsi, des îles comme celles des Maldives sont peu à peu englouties par la mer.

75 minutes - Ecrit et réalisé par Denis Delestrac Diffuseurs: Arte, RTS, Télé Québec

 

 

 

D'après Science & Vie QR n°20 "La mer & les océans"
et  sciencepost.fr
Août 2017

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog