Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Daniele
Publié dans : #NOS Z'AMIS LES Z'ANIMAUX, #AU FIL DES JOURS..., #FAITS DIVERS

Landes : mort du matador espagnol Ivan Fandiño après une corrida à Aire-sur-l’Adour

Ivan Fandino a été grièvement touché au poumon lors d'une corrida à Aire-sur-Adour. Il est décédé à l'hôpital de Mont-de-Marsan. IROZ GAIZKA AFP

Ivan Fandino a été grièvement touché au poumon lors d'une corrida à Aire-sur-Adour. Il est décédé à l'hôpital de Mont-de-Marsan. IROZ GAIZKA AFP

Agé de 36 ans, le matador basque espagnol participait ce samedi à une corrida à Aire-sur-Adour. 

e matador basque espagnol Ivan Fandiño, est décédé samedi soir à l’Hôpital de Mont-de-Marsan où il avait été transporté en urgence après avoir été sérieusement blessé lors d’une corrida à Aire-sur-l’Adour.
Il est décédé durant son trajet vers Mont-de-Marsan. 

Il s’agit du premier matador qui trouve la mort à l’issue d’une corrida dans le Sud-Ouest. 

Touché au poumon

Ivan Fandiño, 36 ans, a été pris alors qu’il effectuait un 'quite' à l’un des taureaux de son compatriote Juan del Alamo.
En voulant faire une passe, il s’est pris les pieds dans sa cape et a trébuché au sol où il a été pris par le taureau dont l’une des cornes l’a touché à un poumon.
Auparavant il avait triomphé en coupant une oreille lors de sa prestation face à son premier taureau.

Le matador basque espagnol, originaire d’Orduna, près de Bilbao, était à l’affiche de la corrida des Fêtes d’Aire-sur-l’Adour, avec Juan Del Alamo et le Landais Thomas Dufau, confrontés à des taureaux de l’élevage espagnol de Baltasar Iban (Province de Madrid).  

Déjà blessé à Bayonne en 2014

Ivan Fandiño avait fait ses débuts dans la corrida en 1999, avec une première prestation en public en Biscaye, dans le Pays basque espagnol.
 

Ivan Fandino, ce samedi, avant ce qui restera comme sa dernière corrida.

Ses dernières années, il avait connu deux graves blessures. 
Le 19 août 2011, à Malaga il recevait un coup de corne d’une profondeur de 25 cm dans la jambe droite, lui sectionnant une veine. Le 10 août 2014, il était sérieusement blessé lors de la deuxième corrida de la féria aoûtienne de Bayonne et hospitalisé après une perte de connaissance. 
Ivan Fandino, ce samedi, avant ce qui restera comme sa dernière corrida. CRÉDIT PHOTO : BATS PASCAL © / BATS PASCAL

Ivan Fandino, ce samedi, avant ce qui restera comme sa dernière corrida. CRÉDIT PHOTO : BATS PASCAL © / BATS PASCAL

Ivan Fandino evacué de l’arène d’Aire-sur-l’Adour, samedi 17 juin, notamment par le matador landais Thomas Dufau (en bleu à gauche). CRÉDIT PHOTO : PASCAL BATS

Ivan Fandino evacué de l’arène d’Aire-sur-l’Adour, samedi 17 juin, notamment par le matador landais Thomas Dufau (en bleu à gauche). CRÉDIT PHOTO : PASCAL BATS

En France, il faut remonter à 1921 pour la mort d’un matador espagnol, Isidoro Mari Fernando "Flores", dans l’arène de Béziers. Ivan Fandiño est le premier torero mort après avoir été blessé dans une arène du Sud-Ouest.

 

 

par Sudouest.fr. 

Publié le 17/06/2017 à 22h18. 
Mis à jour le 18/06/2017 

Reportage: "Le coup de corne fatal à Fandiño"

17/06/2017
Actutoro - Jennifer Harispe

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog