Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Daniele
Publié dans : #DOUCE FRANCE...

L'élève âgé de 17 ans a menacé son professeur et ses camarades avec au moins un couteau et une hache mardi matin. L'enseignant l'a ramené à la raison.

La scène a eu lieu mardi matin dans une salle de classe du lycée Eugénie-Cotton.

La scène a eu lieu mardi matin dans une salle de classe du lycée Eugénie-Cotton.

L a scène s’est déroulée ce mardi 18 avril dans une salle de classe du lycée Eugénie-Cotton à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Un élève, âgé de 17 ans, en CAP vente, a menacé son professeur et plusieurs de ses camarades, avec au moins un couteau et une hache.
 
Après une heure de négociation, l’enseignant est parvenu à ramener à la raison l’élève et à lui faire poser ses armes.
Ce dernier a ensuite été interpellé avant d’être conduit au commissariat. L’adolescent affirme avoir agi de la sorte après des "commentaires sur les réseaux sociaux".
Il se dit harcelé et se serait ainsi vengé en enfermant dans une salle de classe sept de ses camarades et son professeur.

Il a inspecté le contenu des téléphones de ses camarades 

Ce lycéen a affirmé "ne plus supporter" d'être "l'objet de brimades et de moqueries".
Pour tenter d'identifier les auteurs de ces moqueries, il a ainsi exigé que ses otages lui remettent leur téléphone portable dont il a inspecté le contenu. 

La séquestration a duré une heure, pendant laquelle l'enseignant s'est efforcé de le raisonner, tout en essayant de donner l'alerte, par des SMS envoyés à ses collègues qui faisaient cours dans l'établissement. Le professeur est finalement parvenu à le désarmer et à le conduire dans le bureau du proviseur où il a été interpellé. 

"Troubles psychotiques"

Sa garde à vue a été levée après un examen psychologique qui a révélé que le lycéen, inconnu des services de police, souffrait de 'troubles psychotiques' et était en proie à un 'délire de persécution', un état jugé incompatible avec une mesure de garde à vue.
Il a été hospitalisé dans l'unité psychiatrique du CHU de Montreuil.

L'enquête, confiée au commissariat local, a permis d'établir qu'il avait prémédité son acte, ce qu'il a reconnu, disant avoir voulu "punir les élèves qui s'étaient moqués de lui". Il aurait ainsi acheté les couteaux vendredi et la petite hache au cours du week-end, selon la source policière, précisant qu'il avait également pris soin de se munir de gants en latex.

 

 

 

Stéphane Sellami
19 avril 2017, 9h31 

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog