Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Daniele
Publié dans : #EN FLAMBYSTAN !..., #AU FIL DES JOURS...

Le groupe Accor va céder 62 hôtels à bas coût à Adoma (ex-Sonacotra), qui en fera des structures d’hébergement et d’accueil d’urgence. Un plan social assorti de départs volontaires, portant sur près de 400 postes, a été lancé. Pour le syndicat FO, la priorité doit être donnée au reclassement en interne.

Illustration.

Illustration.

Les négociations d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) concernant 393 emplois ont démarré début avril au sein de "AccorHotels".
 
Un quart des établissements de la chaîne d’hôtels F1, la gamme ultra économique du groupe, va être vendu à la "SNI", filiale immobilière d’intérêt général de la Caisse des dépôts.
Ces hôtels seront transformés en centres d’accueil social et d’hébergement d’urgence pour les réfugiés. Ils seront gérés par "Adoma" (ex-Sonacotra), opérateur historique des foyers de travailleurs migrants et filiale de la SNI.
 
Parmi ces établissements, 44 sont intégrés au groupe AccorHotels et 18 en gérant-mandataire, selon le syndicat FO.
Un tiers sont situés en ÎIle-de-France, le reste dans les grandes agglomérations. Annoncée début mars par AccorHotels, la cession devrait être effective au troisième trimestre 2017.
 
Les salariés actuels vont perdre leur emploi. Si la cession s’était faite à autre groupe hôtelier, une clause aurait obligé ce dernier à reprendre le personnel à l’identique, explique Gilles d’Arondel, secrétaire général du syndicat FO Accor. Mais là, il s’agit d’un travail social, c’est une activité qui n’a rien à voir avec l’hôtellerie commerciale.
...
...Le groupe Accor s’en sort bien, il cède les hôtels les moins lucratifs et il garde les meilleurs qu’il va relancer avec l’argent de la cession, poursuit-il. Il est dans une logique de rentabilité, au détriment de l’emploi. Nous sommes aux côtés des salariés et allons négocier au mieux.
 

Source : MiroirSocial

 

16 avril 2017
citoyens-et-francais.fr

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog