Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle
Publié dans : #SANTE - BEAUTE - BIEN-ÊTRE

Vous avez l’impression d'avoir mauvaise haleine ou une personne de votre entourage vous en a parlé ? Au-delà de la gêne qu’elle procure, l'halitose peut aussi être le signe d'une maladie plus sérieuse. Revue de détails des causes auxquelles on ne pense pas, avec le Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole national de l’UFSBD (Union française pour la santé bucco-dentaire).

 

 

Un problème avec une prothèse dentaire

Pourquoi :
si elles sont mal nettoyées, les prothèses dentaires mobiles peuvent dégager de mauvaises odeurs. En cause : les bactéries présentent dans les débris alimentaires coincés dans l'appareil qui prolifèrent et dégagent des composés volatils souffrés.
Que faire :
"Il est important de bien nettoyer son appareil dentaire matin et soir à l’aide d’une brosse. Ce nettoyage peut être complété en plongeant la prothèse dans une solution antiseptique une fois par semaine", explique le Dr Lequart.

 

 

Une infection des sinus

©Istock

Vous avez une bonne hygiène dentaire, mais malgré tout votre mauvaise haleine persiste ? La cause est peut-être ailleurs . 
Si vous avez des coulées permanentes dans l’arrière-gorge, consultez un ORL. Vous souffrez peut-être d’une rhinite allergique, dont les écoulements sont une excellente nourriture pour les bactéries, qui en proliférant, dégagent de nombreux composés volatils nauséabonds.

 

 

Vos médicaments en cause

Plus de 400 médicaments ont un effet direct sur la mauvaise haleine parce qu’ils assèchent la cavité buccale, modifient le flux salivaire et agissent sur la flore buccale.
Au rang des victimes :
les personnes âgées sous "longs" traitements, les asthmatiques et allergiques, les patients sous tranquillisants, neuroleptiques, somnifères, antidépresseurs ou traités pour l’hypertension.
Sachez-le :
l’halitose disparaît après l'arrêt du traitement médicamenteux. Mieux vaut consulter et en parler à son médecin qui pourra éventuellement substituer un médicament par un autre.

 

 

Une inflammation des gencives

©Istock

C'est quoi :
il s'agit d'une inflammation de la gencive provoquée par des bactéries. La gencive peut être rouge et gonflée jusqu'à saigner facilement.
Pourquoi :
"La mauvaise haleine est due à la présence de bactéries qui prolifèrent, stagnent dans la cavité buccale et dégagent des composés volatils nauséabonds. Si la gingivite n'est pas soignée, elle peut évoluer vers la maladie parodontale, avec une destruction de l'os de soutien des dents provoquant le déchaussement dentaire" explique le Dr Lequart.
Pour la prévenir :
une bonne hygiène bucco-dentaire et au moins une visite annuelle chez votre dentiste sont primordiales.

 

 

La présence d'une carie

Pourquoi :
l’halitose est dans 85% des cas la conséquence d’une mauvaise hygiène ou d’un problème bucco-dentaire. "Les caries négligées sont des réservoirs à bactéries, et peuvent être associées à une gingivite et parfois à des abcès. Les bactéries qui s’accumulent produisent des composés volatils soufrés nauséabonds", explique le Dr Lequart.
Que faire :
il est important de se rendre chez son dentiste au moins une fois par an pour une visite de contrôle et de se laver les dents au minimum 2 fois/jour. En cas de douleurs, de gonflements, n'attendez pas pour vous faire soigner.

 

 

Un reflux gastrique

C'est quoi :
en cas de reflux gastrique, certains aliments en cours de digestion peuvent remonter et perturber l'haleine.
Pourquoi :
"L'acide contenu dans l'estomac remonte le long du tube digestif, généralement en position couchée, jusqu'à la cavité buccale. C'est cette acidité qui va favoriser la mauvaise haleine en décapant la muqueuse, les gencives, la langue, créant les conditions pour une prolifération des bactéries" explique le Dr Lequart.

 

 

Des apnées du sommeil

©Istock

Pourquoi :
"L'apnée du sommeil entraîne une plus grande respiration par la bouche et une sécheresse buccale. Avec l'assèchement de la cavité buccale, les bactéries responsables des composés volatils nauséabonds prolifèrent" explique le Dr Lequart.
Que faire :
consulter un spécialiste pour traiter les ronflements et les apnées.

 

 

La faute à vos aliments

©Istock

Attention aux régimes hyperprotéinés qui conduisent souvent à une halitose. Comme il n’y a aucun apport de sucres, ni de matières grasses, l’organisme, placé en hypoglycémie, puise alors "son carburant" dans ses réserves de graisses. Transformées en énergie sans que l’insuline soit nécessaire, elles produisent des déchets, responsables d’une odeur d’acétone.
Les aliments comme l'ail, l'oignon, le chou… mais aussi les mauvaises habitudes comme le tabac ou l'excès d'alcool entraînent une mauvaise haleine.

 

 

Source : 

Remerciements au Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole national de l’UFSBD (Union française pour la santé bucco-dentaire).

 

 

 

Publié par Florence Massin, journaliste santé
et validé par Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste
Mars 2016 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog