Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle
Publié dans : #BAVARDAGES & CAQUETAGES !, #INSOLITE !

Jack Roberts, détective privé de renommée mondiale raconte dans le journal Dailymail ses pires anecdotes vécues au cours d'enquêtes pour démasquer des maris infidèles.

 

 

Se cacher pour prendre espionner les couples infidèles, réconforter les maris et femmes bafoués, fréquenter les maisons closes... C'est le quotidien de Jack Roberts, détective privé anglais.
Payé 70 euros de l'heure par des millionnaires qui soupçonnent leur moitié de les tromper, il raconte ses pires enquêtes et découvertes dans le journal britannique 'Dailymail' .
Il révèle par exemple, avoir découvert qu'un homme marié tenait en secret un réseau de prostitués d'un côté et aidait financièrement de l'autre un veuf accusé d'avoir abusé d'une jeune fille.

 

Tuée après avoir mis à jour son mari infidèle

 

Son pire souvenir restera celui d'une jeune fille polonaise qui l'avait engagé pour faire suivre son petit ami, le suspectant de revoir son ex-fiancée en cachette.
"Trois mois plus tard après que nous ayons mis à jour son infidélité il l'a battu à mort nous avons collaboré avec la police pour l'enquête", raconte le détective privé.
 
Selon lui, 60 à 70% de ses clients sont des femmes prêtes à tout pour démasquer leur partenaire volage.
"Une femme nous a demandé de poser un traceur sur la voiture de son mari. C'est comme ça que nous l'avons surpris en train d'emmener sa maîtresse qui était la meilleure amie de sa femme pour un week-end à Barcelone"
Il raconte avoir dû le suivre dans plusieurs pays au bras de sa dulcinée illégitime car sa femme voulait les photos, vidéos et enregistrements de ses moindres faits et gestes.
 
 
 
Publié le Lundi 07 Décembre 2015 : 11h40

 

 

 

La vie d'un détective privé spécialisé dans l'infidélité

 

© thinkstock.
 

Vice a rencontré un détective privé qui gagne sa vie en exposant l'infidélité des autres depuis une vingtaine d'années. Il a raconté son quotidien.


Pour cinq heures de surveillance, Jack Roberts gagne 225 livres (320 euros). Ce détective privé spécialisé dans l'infidélité a acquis une solide expérience à Londres, où il travaille depuis plus de 20 ans déjà.
 
Il explique à Vice que lorsque des femmes l'engagent, elles ont généralement raison d'avoir des soupçons. "Les femmes sentent davantage ces choses. Beaucoup d'hommes sont juste paranos. Les femmes viennent souvent en dernier recours alors que les hommes m'engagent dès le moindre petit problème", affirme le spécialiste. 
 
Ce dernier indique également qu'il arrive souvent qu'une personne suspectée d'infidélité ait en réalité un problème de dépendance aux jeux ou à la drogue. Jack Roberts raconte que lorsqu'il suit quelqu'un pour un client, il ne sait jamais où il va finir sa journée. Il emporte donc toujours de l'argent et son passeport avec lui.
 
D'après son expérience, la fréquence des relations extraconjugales n'a pas augmenté ni diminué au cours des années et le fait de mener une double vie ne serait pas si rare que ça. 
"J'ai eu un client qui vivait avec sa femme du lundi au vendredi mais qui n'était pas à la maison le reste du temps. C'est seulement à sa mort que son épouse a découvert qu'il la trompait. (...) Il vivait avec une autre femme le week-end et ils avaient un enfant ensemble. Ça a duré pendant 16 ans", raconte le détective.
 
Ce dernier affirme par ailleurs que ses clients ne sont pas toujours des personnes mariées: "Beaucoup de riches hommes d'affaires américains ou russes aiment avoir des escortes ici à Londres et ils veulent savoir ce qu'elles font lorsqu'elles ne sont pas avec eux".
 
 

 

Laurence Donis 
26/11/15 - 14h54

http://www.7sur7.be/

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog