Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle

Sapin, objets et plantes de décoration, et emballages cadeaux sont à l'origine chaque année d'hospitalisations vétérinaires. Voici les dangers à éviter pour votre chat et votre chien.

 

Sapin, décoration, emballages cadeaux sont autant de dangers potentiels pour les animaux de compagnie. ©ARDEA/MARY EVANS/SIPA
 
 
DANGERS. Les fêtes de fin d'année sont synonymes de joie pour toute la famille et nos animaux de compagnie ne semblent pas en reste. Parmi les réjouissances, on compte les jeux au pied du sapin (et parfois même dedans !), les ficelles à attraper, les boîtes d'emballage à explorer (pour les chats) ou à déchiqueter (pour les chiens), les décorations de Noël (boules, guirlandes, éléments de la crèche) à faire tomber... Source de jeu pour les animaux, ces activités ne sont pas pour autant sans risque. Chaque année, les centres vétérinaires assurant les urgences voient ainsi arriver de petites victimes d'accidents typiques de Noël.
 
Quelques risques graves
 
La première source de danger est le sapin. Ou plutôt, les décorations qu'il arbore : boules, guirlandes...
Ces objets ronds ou longs, facilement mobiles, sont très attirants aux yeux des chats et des chiens. Les animaux aiment les décrocher et finissent souvent par les mordiller.
Attention donc particulièrement aux guirlandes électriques : si le chien ou le chat a joué avec et qu'il s'est électrocuté, il faut impérativement penser à débrancher la guirlande avant de toucher l'animal (sous peine de s'électrocuter soi-même à son tour).
"En cas d'électrocution, placez-le sur le côté droit et étirez sa tête s’il est inconscient. Le recouvrir d’une couverture et le conduire immédiatement au service d’urgence où il sera hospitalisé", conseille sur son site le centre hospitalier vétérinaire (CHV) Frégis, qui assure un service 24h/24h, 365 jours par an à Arcueil (92).

Par ailleurs, "il n’est pas exceptionnel que les chiens et les chats arrivent à faire tomber le sapin ou qu’ils ingèrent des figurines, des morceaux de verre ou des morceaux de guirlandes, … Les cheveux d’ange, guirlandes, etc. peuvent être responsables d'occlusions digestives particulièrement graves", préviennent les vétérinaires de Frégis.
Même risque avec les cadeaux : les ficelles et rubans d'emballage, ainsi que les objets contenus (figurines, pièces de jeu de construction...) sont également susceptibles d'être ingérés et de provoquer de très graves occlusions digestives.

Enfin, la neige artificielle est bien souvent toxique, mais si les troubles qu'elle provoque en cas d'ingestion peuvent être impressionnants (irritation de la bouche avec salivation intense, vomissements...), ils sont heureusement souvent bénins et passagers.
 
Gui, houx, if... tous mortels !
 
Autre danger majeur : les plantes décoratives.
La quasi-totalité de celles que nous utilisons en cette période sont toxiques.
Selon le CHV Frégis : les rameaux du gui et surtout ses baies blanches sont très dangereuses. Deux ou trois peuvent suffire pour mettre en jeu la vie d’un chien ou d'un chat. Les premiers symptômes sont une salivation importante, des vomissements, de la diarrhée. Des troubles nerveux et cardiaques apparaissent ensuite et sont rapidement suivis d’un coma et de la mort.
Quant au houx, l'ingestion de ses feuilles ou de ses fruits rouges provoque une somnolence, des troubles digestifs et parfois un coma et la mort du chat, comme du chien.
De même que les feuilles de l'if (souvent utilisées dans les couronnes de Noël) provoquent la mort en quelques heures.
Moins courantes, les poinsettias (ou "étoiles de Noël") et les jacinthes sont toutefois également toxiques, même si les dégâts qu'elles provoquent sont en général moins graves.
 
Que faire en cas d'ingestion ?
"Si l'on voit le chien ou le chat ingérer des plantes toxiques, lui ôter tous les débris végétaux de la gueule, en prenant soin de ne pas se faire mordre, puis emmener tout de suite le chien aux urgences vétérinaires, en prenant soin d’amener un échantillon de la plante en cause. Ne jamais faire boire de lait", recommande le CHV Frégis.
 
Conseils pour éviter l'accident
 
Que faire pour éviter de passer sa soirée du réveillon aux urgences vétérinaires ?
Voici les recommandations des vétérinaires de Frégis :
"Pour prévenir ces risques, il est conseillé de bien stabiliser le sapin, de mettre les décorations les plus dangereuses ou les plus fragiles en partie haute de l’arbre, d’éviter les décorations en verre, la neige artificielle (ou les sapins "enneigés") et les cheveux d’ange. Il faut éteindre les guirlandes lumineuses la nuit ou lorsque le chien est laissé sans surveillance. On peut aussi utiliser des répulsifs : écorces d’agrumes au pied du sapin, essence d’eucalyptus pulvérisée sur les branches basses…" 
Concernant les cadeaux :
"il est conseillé de les mettre au dernier moment et de ne rien laisser traîner après leur ouverture."
Quant aux décorations florales :
"il est prudent d’éviter les plantes à risque ou de les mettre hors de portée des chats et des chiens. On peut aussi utiliser des substances dissuasives ou répulsives : pulvérisation (régulière) de jus de citron ou de sauce pimentée (type Tabasco), écorces d’agrumes (mandarine en particulier) au pied des plantes… Chaque fois que c’est possible, il faut préférer les décorations artificielles (en plastique, tissu)."
 
Avec toutes ces précautions, nul doute que tout le monde passera de bonnes fêtes !
 
 

 

Par Morgane Kergoat
Publié le 24-12-2015 à 18h00

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog