Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle
Publié dans : #INSPIRATION FLAMENCO, #LA GAZETTE DES ARTS, #LA DANSE...
La Macarrona con guitarra

La Macarrona con guitarra

Nom de scène de Juana Vargas née à Jerez de la Frontera , le 3 mai de 1860 et décédée à Séville en 1947. Fille de Juan de Vargas, guitariste , et Ramona de las Heras, chanteuse .
 
A  huit ans à peine, elle a été embauchée au café  sévillan 'La Escalerilla'  ; elle y fut découverte par Fernando Ortega "el Mezcle", qui lui a offert un contrat au  Café de Malaga 'Las Siete Revueltas' , où elle est restée pendant deux ans avant de partir travailler à Barcelone .
 
Retour à Séville à 16 ans  avec un contrat au 'Café de Silverio' et tout de suite après  'El Burrero' avec Fernanda Antúnez et "La Mejorana".
 
Ces victoires lui ont valu d'être embauchée à Madrid , au 'Liceo Rius' et au 'Café Romero' dans la rue de Atocha .
 
Retour à 'El Burrero' , à Séville, mais elle est déjà célèbre dans toute l'Espagne et même au-delà.
Elle fait ses débuts à Paris au Grand Théâtre de l'Exposition universelle de Paris (1889) , où, selon son biographe Juan de la Plata, le Shah d'Iran qui était parmi le public et enthousiasmé par la danse de la Macarrona ,  aurait  déclaré :
"Ce serpent grâcieux est capable de me faire oublier toutes mes almées de Téhéran ".
 
En 1922, elle faisait partie de l'émission "Aces de Flamenco», au 'Madrid Idéal Rosales' , avec "Antequera" Faico, "Le Estampío" "La Chouette" et Ramón Montoya.
 
En 1933, elle était appelée par "la Argentinita" pour participer à l'émission "Les rues de Cadix" présentée à Madrid et repris par Concha Piquer après la guerre civile espagnole .
 
Fernando el de Triana a écrit d'elle :
"Ésta es la que hace muchos años reina en el arte de bailar flamenco, porque la dotó Dios de todo lo necesario para que así sea : cara gitana, figura escultural, flexibilidad en el cuerpo, gracia en sus movimientos y contorsiones, sencillamente inimitables... Cuando con su mantón de Manila y su bata de cola sale bailando y hace después de unos desplantes la parada en firme para entrar en falseta, queda la cola de su bata por detrás en matemática línea recta; y cuando en los diferentes pasos de dicha falseta tiene que dar una vuelta rápida con parada en firme, quedan sus pies suavemente reliados en la cola de su bata, semejando una preciosa escultura colocada sobre delicado pedestal."
 
"Celà fait  de nombreuses années qu'elle règne dans l'art de la danse flamenco, parce que Dieu l'a doté de tout le nécessaire pour faire en sorte : face gitane, silhouette sculpturale, la flexibilité dans le corps, la grâce dans ses mouvements et contorsions, tout simplement inimitables..".
 
Elle est devenue célèbre dans le monde entier, et est considérée comme l'une des grandes reines de flamenco, et surtout célèbre pour le mouvement délicat de ses bras.
 
En 1926 , déjà sexagénaire, elle a évoqué sa vie dans les cafés avec ces mots :
"...Porque estas piernas mías que han sido de bronce, van siendo ya de alambre. Aquella Macarrona que aguantaba una semana de juerga, bailando, cantando y bebiendo, pasó a la historia. ¡ Una ruina, hijo!".
 
 
 
Source Wikipédia
Photos du Web
- La Macarrona - 'Cafe Cantante' à Séville     /  -  'Café Cantante'
- La Macarrona - 'Cafe Cantante' à Séville     /  -  'Café Cantante'

- La Macarrona - 'Cafe Cantante' à Séville / - 'Café Cantante'

- Juana La Macarrona /  - Juana Vargas "La macarrona", Pepe Torre, Manuel, Manolo de Huelva
- Juana La Macarrona /  - Juana Vargas "La macarrona", Pepe Torre, Manuel, Manolo de Huelva

- Juana La Macarrona / - Juana Vargas "La macarrona", Pepe Torre, Manuel, Manolo de Huelva

- "La Macarrena" by Alfonso GROSSO / - oeuvre signée bas droit 'illisible'
- "La Macarrena" by Alfonso GROSSO / - oeuvre signée bas droit 'illisible'

- "La Macarrena" by Alfonso GROSSO / - oeuvre signée bas droit 'illisible'

Juana La Macarrena - Etiquette pour vin de Jerez (Xérès).

Juana La Macarrena - Etiquette pour vin de Jerez (Xérès).

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog