Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle
Publié dans : #HISTOIRE, #CULTURE ET POESIE..., #RETROMANIA, #PHOTOGRAPHIE
01- Photo: Affiche de l'exposition de 1944 au musée Carnavalet.

01- Photo: Affiche de l'exposition de 1944 au musée Carnavalet.

01-
Le musée Carnavalet expose du 11 juin 2014 et jusqu'au 8 février 2015 des images de la libération de Paris.
 
A l'occasion des 70 ans de la libération de la capitale française et dans le cadre du mois de la photo, «Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé» revient sur l'exposition de 1944 qui avait été initiée par le conservateur du musée Carnavalet d'alors, François Boucher.
 
L'exposition originelle est enrichie par des tirages, des vidéos, et des entretiens de l'époque.
 
De 4 à 8 euros. Au musée Carnavalet Histoire de Paris, 16, rue des Francs, 3e.  Jusqu’au 8 février 2015.  
 
Réalisation: Charlotte Gonthier
Publié le
02- Photographie de Roger Schall

02- Photographie de Roger Schall

02-
l'Histoire, de l'Occupation à la Libération.
Les images victorieuses et les images de propagande se font face et expliquent au mieux les enchaînements de cette partie de l'Histoire alors que l'exposition de 1944 se focalisait sur le jour de la libération de Paris alors même que la guerre continuait de gronder.
 
Photographie de Roger Schall, «Partie de la rue de Rivoli interdite» en 1940.
Publié le
03- René Zuber.

03- René Zuber.

03-
Par ce biais, le musée Carnavalet pointe du doigt la facilité qu'il y a à refaire l'histoire à chaque commémoration et permet de s'interroger sur la restitutions de faits mémorisés.
 
«La libération de Paris - Anita d'Almeda, soins aux blessés» le 21 août 1944 par René Zuber.
Publié le
04- par Jean Séeberger.

04- par Jean Séeberger.

04-
Points sur lequel le musée veut aussi mettre la lumière: pourquoi si peu de femmes dans ces images et pourquoi les soldats étrangers des armées libératrices sont inexistants des récits historiques?
 
«Libération de Paris - 22 ou 23 août 1944 - Portrait du FFI Michel Aubry dans le préfecture de police, cour du 19 août 1944 (anciennement cour Chiappe, 4e arrondissement» par Jean Séeberger.
Publié le
05- de Jahan Pierre

05- de Jahan Pierre

05-
Photo de Jahan Pierre, «Libération de Paris - 22 août 1944 - Montrouge avenue de la République».
Publié le
06- de Robert Doisneau

06- de Robert Doisneau

06-
Photographie de Robert Doisneau faite le 23 août 1944; «FFI, boulevards Saint-Michel et Saint-Germain».
Publié le
07

07

07-
«Le général Von Choltitz, gare Montparnasse, le 25 août 1944». Photographie originale.
Publié le
08- de Robert Cohen

08- de Robert Cohen

08-
Photographie de Robert Cohen réalisée le 25 août 1944, «L'accueil fait aux soldats».
Publié le
09

09

09-
Escorte du général de Gaulle, place de la concorde, le 26 août 1944».
Publié le
10- par Jean Séeberger

10- par Jean Séeberger

10-
«La DCA américaine, place de Varsovie» par Jean Séeberger, le 28 août 1944.
Publié le
11

11

11-
Photo non datée de la libération de Paris, «Prisonniers rapatriés, place de l'Opéra, 9e arrondissement».
Publié le
12

12

12-
«Le premier pain blanc», le 24 août 1944.
Publié le
13- par René Zuber.

13- par René Zuber.

13-
Cette exposition sera accompagnée de rencontres, d'ateliers, de projections mais aussi de trajets en bus d'époque.
 
«La libération de Paris - 26 août 1944 dans l'après-midi - La foule attend l'arrivée du général de Gaulle, rue de Rivoli près de l'Hôtel de ville» par René Zuber.
 
Publié le .

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog