Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle
Publié dans : #HORTICULTURE-HERBORISTERIE, #LA GAZETTE DES ARTS

Le Guide des roseraies et jardins de roses en France édité par la Société nationale d'horticulture de France (SNHF), recense plus de 150 lieux consacrés à la «reine des fleurs» et ouverts au public.

 
Dans la roue du Tour de France cycliste, LeFigaro vous invite à découvrir en 15 étapes quelques-uns des plus beaux jardins de roses publics ou privés de l'Hexagone.
Départ en Anjou dans le petit village de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire) pour une arrivée à Paris, non pas sur les Champs-Élysées, mais au Jardin des Plantes, haut lieu mondial de la botanique et de l'horticulture.
 
Entre les deux, un véritable émerveillement des sens vous attend, aussi bien par l'abondance des rosiers que vous aurez tout le loisir d'admirer et de sentir, que par leur extraordinaire diversité ou la beauté de leur mise en scène. Vous aurez également l'occasion de visiter des villages richement fleuris, comme Chédigny (Indre-et-Loire) et Gerberoy (Oise), où il y a peu près autant d'habitants que de rosiers grimpant sur les façades des maisons!

Guide européen

En vous plongeant dans le Guide des roseraies et jardins de rose en France édité par la Société nationale d'horticulture du France (SNHF) , dans lequel nous avons puisé toutes ces bonnes adresses, vous trouverez les coordonnées, les horaires d'ouverture, les tarifs (l'entrée est souvent gratuite) de plus de 150 jardins magnifiques à découvrir. Certains se trouvent peut-être à deux pas de chez vous ou de votre lieu de vacances. De bonnes idées de balades en perspective, en attendant d'aller un jour plus loin. La section roses de la SNHF, présidée par Janic Gourlet, prépare en effet un guide européen des plus belles roseraies dont la parution est prévue en 2015. Affaire à suivre.
 
 
Doué la Fontaine (Maine et Loire)
Ce tour de France démarre par la visite de 'Jardirose'. Jean-Pierre Dittiere, le propriétaire de cette charmante roseraie, située à proximité de Saumour, y expose pas moins de 600 variétés.
Crédits photo : Jardirose.
 
 
Chédigny (Indre et Loire)
Ce beau village du pays tourangeau compte à peu près autant d'âmes que... de rosiers grimpants, soit, un peu plus de 500. La promenade dans ses rues est un véritable enchantement. 
Crédits photo : Chedigny.
 
 
Aubusson (Creuse)
Capitale de la tapisserie, cette petite ville du Limousin est également célèbre pour sa roseraie implantée au bord de la Creuse.
Crédits photo : Roseraie d'Aubusson.
 
 
 
Saint-Galmier (Loire)
Cette roseraie municipale, ouverte en juin 2000, abrite plus de 300 rosiers sur un espace de 7 000m2 ouvert gratuitement au public, le tout à deux pas de la célèbre source 'Badoit'.
Crédits photo : Saint Galmier.
 
 
Lyon (Rhône)
La roseraie du parc de la Tête d'Or s'articule en arcs de cercle autour d'une pergola monumentale. Elle abrite une centaine de variétés, dont certaines , obtenues récemment,  ne sont pas encore commercialisées.
Crédits photo : Ville de Lyon.
 
 
 
Chamagnieu (Isère)
Avant d' "attaquer la montagne", faites une courte étape à la roseraie Guillot, située à une quarantaine de kms de la Capitale des Gaules. Depuis le début du XIXème siècle, cette grande famille d'obtenteurs s'est illustrée en créant de nombreuses variétés qu'elle vous invite à découvrir.
Ici, la variété "Madame Ernest Calvat".
Crédits photo : Roseraie Guillot.
 
 
Gap (Hautes-Alpes)
Cette première -et longue- étape alpestre vous conduira au Domaine de Charance qui regroupe sur 3 000m2 pas moins de 1 200 rosiers dont, environ, 200 variétés grimpantes. Splendide !
Crédits photo : Domaine de Charance.
 
 
Marseille (Bouches-du-Rhône)
Mettez le cap au sud, vers la roseraie Borély  auquel vous accéderez par l'avenue du Prado. Là, à deux pas de la mer, vous pourrez admirer , dans un cadre enchanteur, pas moins de 200 variétés de roses. 
Crédits photo : Ville de Marseille.
 
 
Montpellier (Herault)
Le Domaine municipal de Grammont accueille l'une des plates-formes d'essais du Grand Prix de la rose de la SNHF. Une trentaine de nouvelles variétés y est testée chaque année.
Crédits photo :  Dominique Ponge.
 
 
Pithiviers-le-Vieil (Loiret)
Pour une étape de cette longueur (673 kms), les coureurs du Tour prennent l'avion ou, le TGV ! Au bout du chemin, le sélectionneur André Eve vous invite à découvrir, sur 3 500m2, sa fabuleuse collection  de 650 variétés de roses anciennes et modernes.
Crédits photo : Roses Anciennes André Eve.
 
 
Marnay-sur-Seine (Aube)
Abritée sous un dôme métallique de 35m de long , la grande roseraie du jardin botanique offre aux visiteurs les délicates éffluves d'une centaine de roses. Celles de la petite roseraie dressent leurs boutons vers l'azur.
Une halte reposante.
Crédits photo : Jardin Botanique de Marnay sur Seine.
 
 
Rambures (Somme)
Non loin de la célèbre forêt domaniale d'Eu, en Seine-Maritime, la roseraie du château-fort de Rambures offre un parcours de senteurs et de couleurs tout à fait remarquable.
Crédits photo : Château-fort de Rambures.
 
 
Gerberoy (Oise)
Outre la roseraie située dans les jardins de l'ancien château, le village de Gerberoy vaut clairement le détour . A l'instar de Chédigny, ses habitants ont planté devant leur maison à colombages, de splendides rosiers grimpants  que l'on découvre en parcourant les rues pavées. 
Crédits photo : JP His.
 
 
Fontaine-Chaalis (Oise)
Cette splendide roseraie, située à eulement quarante kms de Paris,  occupe une surface de 3 500m2 dans les jardins de l'abbaye de Chaalis. Une centaine de variétés y est exposée sous forme de "scènes jardinées".
Crédits photo : Abbaye de Chaalis.
 
 
Paris
Ce n'est pas sur les Champs-Elysées que ce tour de France , mais au Jardin des Plantes où , à deux pas de la Grande Galerie de l'évolution (visible au second plan), une roseraie à vocation pédagogique invite le promeneur à cheminer au fil de l'histoire des roses.
Crédits photo : Michel Masson/MNHN.

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog