Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle
Publié dans : #RETROMANIA, #CULTURE ET POESIE...
La prise de Mulhouse a une répercussion énorme dans toute la France.
 
En ce 8 août, la 14e division d’infanterie et le 7e corps d’armée, sous le commandement du général Louis Bonneau, poursuivent leur marche sur Mulhouse.
La 41e division d’infanterie a pour ordre de rester à Lutterbach, de même que les 41e et 60e régiments d’infanterie doivent stationner à Altkirch, qui a été évacué pendant la nuit par les Allemands… ou presque.
 
Vers midi, la 14e division se forme en deux colonnes, convergeant sur Mulhouse.
« Les patrouilles ennemies fuient devant les troupes françaises ; des équipements abandonnés jonchent les routes. Les derniers soldats allemands quittent Mulhouse quand les soldats français arrivent dans la ville », rapportent de nombreux journaux des marches et opérations (JMO).
Le 18e régiment de dragons envoie un peloton de cinq soldats se présenter à la mairie vers 13 heures. Après leur départ, une patrouille allemande monte dans le tramway de Brunstatt, en expulse les passagers, casse les vitres, et force le wattman, revolver au poing, à la conduire à la poursuite des dragons français, qu’elle ne rejoint pas. Avant de se replier, les Allemands ont pris soin d’incendier les magasins militaires de vivres, de matériels et de fourrages en laissant derrière eux une horde d’espions.
 
Le général Curé envoie une forte avant-garde qui repousse les derniers ennemis et qui va prendre position au-delà de la ville, entre Modenheim et Rixheim; puis le général fait son entrée dans Mulhouse, surnommée la Cité du Bollwerk, musique en tête, drapeaux déployés. Il est suivi par toutes les unités qui composent sa division :
le 35e RI commandé par le colonel de Mac Mahon, fils du maréchal-président Patrice de Mac Mahon, le 42e RI commandé par le colonel Bonfait, etc.
 
La population en liesse couvre de fleurs nos soldats. Pendant ce temps, le général Bonneau s’installe à Niedermorschwiller.
 
La prise de Mulhouse, vaste centre industriel d’Alsace qui compte alors près de 100.000 âmes, a une répercussion énorme dans toute la France. La victoire française ne paraît plus douteuse. Le maréchal Joseph Joffre, généralissime des armées françaises, adresse une proclamation aux Alsaciens :
« Enfants de l’Alsace, après 44 années d’une douloureuse attente, des soldats français foulent à nouveau le sol de votre noble Pays. Ils sont les premiers ouvriers de la grande œuvre de la Revanche. Pour eux, quelle émotion et quelle fierté ! Pour parfaire cette œuvre, ils ont fait le sacrifice de leur vie ! La nation française unanimement les pousse et dans les plis de son drapeau sont inscrits les noms magiques de Droit et de Liberté. Vive l’Alsace ! Vive la France ! »
 
Le ministre de la Guerre, Adolphe Messimy, se fend d’un télégramme de félicitations à Joffre en disant que cette entrée dans Mulhouse
« a fait tressaillir d’enthousiasme toute la France. La suite de la campagne nous apportera, j’en ai la ferme conviction, des succès dont la portée militaire dépassera celle de la journée d’aujourd’hui [...] Je suis profondément heureux, au nom du gouvernement, de vous exprimer toute ma gratitude. »
 
Mais, à cette heure, la confiance des Français n’est-elle pas trop grande ?
 
 
 
07.08.2014
Henri Saint-Amand

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog