Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle Chauvet
Publié dans : #PSY...

Une étude montre que la célèbre intuition féminine serait liée au taux d’exposition prénatale à la testostérone.

 

 

Quelle femme ne s’est pas vantée d’avoir une intuition à toute épreuve ? On en connaît maintenant l’origine, du moins en partie !
 
Une étude hispano-britannique affirme que les femmes, peu exposées à la testostérone avant leur naissance répondent plus de façon intuitive quand on leur pose des questions, que par réflexion.
 
Les chercheurs ont soumis 600 étudiants de la faculté d’Economie de l’université de Grenade (Espagne) à des questionnaires, dont des tests de réflexion cognitive.
La formulation des 3 questions incite à une réponse intuitive, alors que la bonne réponse nécessite un temps de réflexion. Ceci afin d’évaluer la capacité à surmonter l’intuition pour réfléchir.
 
Résultats ? 
Les femmes faisaient généralement plus d’erreurs que les hommes. "Les femmes ont tendance à donner plus de réponses intuitives, tandis que les hommes répondent de manière plus réfléchie", analyse Antonio Manuel Espin, auteur principal de l’étude.
 
Les scientifiques ont ensuite cherché à déterminer les taux d’exposition à l’hormone masculine des participant(e)s avant leur naissance.
Pour cela, ils ont calculé le ratio digital, obtenu en divisant la longueur de l’index par celle de l’annulaire de la même main.
"Plus le ratio est bas, plus l’exposition prénatale à la testostérone est forte, donc plus la disposition cérébrale est « masculine», indépendamment du sexe du sujet" explique-t-il. Ils ont alors constaté que les femmes ayant un ratio plus "masculin" obtenaient d’aussi bons résultats que les participants aux tests.
 
L’exposition prénatale à la testostérone prédisposerait les personnes à privilégier la réflexion ou l’intuition. Les chercheurs soulignent néanmoins qu’il serait "simpliste" de limiter l’intuition à ce seul facteur.
 
L’étude a été publiée dans la revue Psychoneuroendocrinology.
 
 
 
Publié par Sarah Frise, rédactrice santé
 28 Avril 2014

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog