Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle Chauvet
Publié dans : #SANTE - BEAUTE - BIEN-ÊTRE, #NOTRE ALIMENTATION

Huile de colza : la vitamine E responsable d’infections pulmonaires

Selon une étude américaine, la vitamine E présente dans les huiles de colza, de soja et de maïs pourrait être responsable d’infections pulmonaires.

 

 

Adepte des huiles de colza, de maïs ou encore de soja ?
Bien qu’elles soient considérées comme plus saines pour le coeur, ces huiles riches en vitamine E pourraient être à l’origine de diverses infections pulmonaires, révèlent des chercheurs de la Northwestern School of Medecine de Chicago (USA).
 
Après avoir analysé les données médicales de plus de 4 500 personnes âgées de 18 à 30 ans, ils ont remarqué que parmi elles, les plus grands consommateurs de vitamine E souffraient davantage d’infections pulmonaires, d’insuffisances respiratoires et d’asthme.
 

 

Seules certaines formes de vitamine E sont nocives
 
En réalité, toutes les formes de vitamine E -il en existe huit au total- ne sont pas dangereuses pour la santé. Les deux plus fréquentes ont des effets totalement différents.
Le gamma-tocophérol, que l’on trouve dans les huiles de soja, de maïs et de colza nuirait aux poumons. L’activité pulmonaire des personnes présentant des taux élevés de cet antioxydant diminuaient de 10 à 17% dans l'étude.
Tandis que l’alpha-tocophérol, présent dans les huiles d’olive et de tournesol, renforcerait le système immunitaire, lutterait contre l’arthrite et la cataracte et soulagerait les douleurs menstruelles.
 
De précédentes recherches avaient relié la vitamine E à de risques accrus de cancer de prostate et de cancer de poumon.
 
L’étude a été publiée dans la revue Respiratory Research.
 
 
 
Publié par Sarah Frise, rédactrice santé
28 Mai 2014

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog