Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle Chauvet
Publié dans : #SANTE - BEAUTE - BIEN-ÊTRE

Mauvaise habitude, vraie pathologie... Vous voulez arrêter de vous ronger les ongles ? Medisite dresse la liste des solutions qui marchent pour vous aider à retrouver de jolies mains.

 

 

La pose de faux ongles : miracle !

 

La pose de prothèses ongulaires est LA solution miracle ! Faits de résine, ces faux ongles sont trop durs pour être mangés.
"L'envie n'est pas satisfaite et la personne abandonne très vite cette mauvaise habitude. Cette technique adaptée à l'onychophagie, consiste à poser un ongle de couleur chair par-dessus le naturel pour lui permettre de se régénérer" explique Corinne L., experte en prothèses ongulaires.
En pratique :
"D'abord on lime la surface de l'ongle abîmé pour qu'il n'y ait aucun accro lors de la pose. Ensuite, on applique une résine qui va recouvrir et combler les endroits où l'ongle est rongé. Pour sécher le tout, on pose la main sous une lampe UV", précise notre interlocutrice. Pour un résultat satisfaisant, il faut renouveler l'opération quatre ou cinq fois pendant au moins 4 mois.
Une fois que vos ongles ont repoussé, il y a possibilité de les garder ou de les enlever.
Témoignage :
"Après la pose de faux-ongles, mes ongles étaient trop beaux, je n'avais pas du tout envie d'y toucher, c'est la seule chose qui a fonctionné pour que j'arrête de les ronger." (Francine D).

 

 

La thérapie comportementale pour chasser les pensées négatives !

 

Ennui, anxiété, fatigue... Se ronger les ongles est souvent représentatif de notre état de nervosité.
Lorsque cette habitude se reproduit à répétition et devient compulsive, on appelle cela un tic. Une vraie maladie comportementale à origine psychologique qui peut conduire le patient à se ronger les ongles à sang mais aussi les peaux qu'il y a autour. "A force de tirer sur ces peaux, la blessure peut s'infecter et créer un panaris" explique Isabelle Masson, dermatologue.
A ce degré sévère d'onychophagie, il est préférable de consulter un psychothérapeute pour savoir ce que cache cette manie.
En pratique :
La thérapie cognitivo-comportementale est une thérapie brève qui consiste à remplacer les idées négatives pour transformer des comportements inadaptés et les rendre en adéquation avec la réalité. Le thérapeute évalue lors de la première consultation ce qui se cache derrière le trouble. Ensuite, au cours d'autres consultations qui vont de 30 minutes à 1 heure, le patient apprend a développer un autre comportement pour mieux vivre à travers des exercices.

 

 

Le vernis amer quand la manie n'est que ponctuelle

 

Vous vous rongez les ongles de temps en temps ? Il s'agît d'une onychophagie légère, la forme la plus facile à soigner. En général, cette manie sert à tuer l'ennui. Ou est le reflet d'une mauvaise habitude prise d'un membre de la famille ou encore parce qu'on suçait son pouce pendant l'enfance.
Dans ce cas, il existe un vernis au goût amer qui va vite vous dissuader de recommencer.
En pratique :
Disponible en pharmacie dès l'âge de 30 mois, ce vernis transparent s'applique sur les ongles. Il laisse un goût désagréable à celui qui osera porter ses doigts à la bouche. Pas de contre-indication, on peut en mettre autant de fois que l'on veut.

 

 

Mâcher du chewing-gum pour occuper votre bouche

 

Le meilleur moyen de se débarrasser d'une mauvaise habitude c'est de s'en créer une autre.
Cette fois-ci, une qui ne détériore pas vos mains. Alors si vous avez la manie de mettre vos doigts à la bouche, occupez-là ! Quoi de mieux et d'inoffensif que de mâcher du chewing-gum ?
Attention prenez des gums sans sucre pour éviter l'excès de calories

 

 

Une manucure impeccable dissuade de se ronger les ongles

 

Dédoublés, cassés, mous... "Quand on a les ongles abîmés, on a tendance à les toucher et souvent on finit par se les ronger", explique Corinne L., experte en prothèses ongulaires.
Pour limiter ce risque, il faut prendre soin de ses ongles et avoir une manucure parfaite. "Avec la tendance actuelle des vernis à ongles, je pense que de moins en moins de gens vont se ronger les ongles", explique Isabelle Masson, dermatologue.
Les ongles sont resplendissants, on n'a aucune envie d'y toucher.  Messieurs c'est également possible pour vous, le vernis à ongles en moins.
Si vos ongles sont cassants ou mous :
appliquer un vernis durcissant deux fois par semaine.
Le cas des ongles trop longs :
Beaucoup de femmes en rêvent mais ne le supportent pas. Le conseil : "Gardez une lime à porter de main. Comme ça, si l'envie vous prend, limez-les pour limiter l'envie de les ronger" propose Corinne L.

 

 

L'hypnose pour faire fuire l'anxiété !

 

Ongles rongés, cuticules arrachées, doigts sanglants... Et si vous aviez recours à l'hypnose pour retrouver des mains impeccables ?
"Se ronger les ongles est très souvent lié à un haut niveau d'anxiété. L'hypnose aide à faire un travail mental sur les causes pour se débarrasser des effets", explique Sebastian Lopez, hypnothérapeute.
Les étapes de la séance :
1 : l'anamnèse :
"On parle avec le patient, on recueille les informations nécessaires afin de savoir pourquoi il fait ça, c'est le moment le plus fort", explique notre interlocuteur.
2 : l hypnose :
"On établit un protocole d'action à travers différentes techniques d'hypnose."

L'hypnose classique :
L'hypnotiseur utilise un ton autoritaire pour faire passer le message dans l'esprit de son patient.
L'hypnose eriksonnienne :
créé par le psychiatre américain Milton H.Erickson, cette technique plonge le patient dans son inconscient. Guidé par la voie de l'hypnothérapeute, le patient choisit alors le bon chemin vers la guérison.
La nouvelle hypnose :
Accompagné d'une musique douce, le patient est transporté dans une ambiance imaginaire. L'hypnotiseur guide son patient à l'aide de contes et métaphores.

3 : le débriefing :
"Après la séance je discute avec le patient pour savoir ce qu'il ressent et s'il est prêt mentalement."
 
Combien ça coûte ?
Une séance coûte environ 100 euros, non remboursée par la Sécurité sociale.
Une seule suffit généralement mais si la maladie est sévère, elle peut nécessiter trois ou quatre séances de plus. A voir avec le praticien.

 

 

Sources

Merci à Isabelle Masson, dermatologue. Sebastian Lopez, hypnothérapeute et Corinne L., spécialiste de prothèses ongulaires. Merci également à la pharmacie de la ville de Guyancourt (Yvelines).
 
 
 
Publié par Bénédicte Demmer, rédactrice santé
le  14 Mars 2014
 

 

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog