Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle Chauvet
Publié dans : #ARCHITECTURE & DECORATION, #LA GAZETTE DES ARTS

L'Ecole de musique de Huainan

Les nouvelles mégalopoles chinoises cherchent à tout prix l'originalité dans leurs constructions. A Huainan, à l'est du pays, les autorités ont décidé de mettre le paquet sur l'école de musique de l'université. Celle qu'on appelle désormais "La Maison piano" est censée susciter un plus grand intérêt pour la musique et le tourisme.
L ECOLE DE MUSIQUE ©  CHINA OUT GETTY OUT AFP PHOTO

L ECOLE DE MUSIQUE © CHINA OUT GETTY OUT AFP PHOTO

L'International Commerce Centre de Hong-Kong

Ancienne colonie britannique, Hong-Kong compte elle aussi des bâtiments parmi les plus impressionnants du monde.  Construit très récemment, l'International Commerce Centre fait face au Pacifique de tous ces 484 mètres. Il est aujourd'hui la 5e tour la plus haute du monde. Ici, une jonque, navire de mer du IIe siècle, semble un peu perdue devant l'imposant gratte-ciel.
 
INTERNATIONNAL COMMERCE ©  AFP PHOTO LAURENT FIEVET

INTERNATIONNAL COMMERCE © AFP PHOTO LAURENT FIEVET

Sun Hung Kai Properties

L'International Commerce Center (ICC) , ici en travaux, a été construit par le promoteur chinois Sun Hung Kai Properties. Il accueille aujourd'hui un hôtel de luxe (Ritz) en son sommet, mais aussi les banques Morgan Stanley, Credit Suisse ou Deutsche Bank.
 
SUN HUNG KAÏ ©  AFP PHOTORichard A. BROOKS

SUN HUNG KAÏ © AFP PHOTORichard A. BROOKS

La TV station tower à Canton

La TV station tower, toute nouvelle tour de télévision de Canton, photographiée lors de la cérémonie d'ouverture des  16e Jeux asiatiques en 2010. La tour mesure plus de 450 mètres et atteint même les 600 mètres si l'on prend son antenne en compte.
 
La TV station tower ©  AFP PHOTO PETER PARKS

La TV station tower © AFP PHOTO PETER PARKS

Une structure faite de tubes

La tour TV de Canton (Guangzhou) affiche un profil très audacieux, composé de tubes étirés en torsade. A l'intérieur du bâtiment, les visiteurs peuvent trouver, un centre commercial, des restaurants, un musée et même des jardins. La tour peut accueillir jusqu'à 10 000 personnes.
 
La tour TV de Canton ©  www.iba-bv.com

La tour TV de Canton © www.iba-bv.com

IBA Partners

La tour de Canton a été érigée par le cabinet IBA Partners de Mark Hemel et Barbara Kuit. Au-delà de la tour, ils ont été chargés de l'aménagement de plus de 56 hectares de terrain alentours : places, parcs, pagode...  
 
La tour de Canton ©  AFP PHOTOVOISHMEL

La tour de Canton © AFP PHOTOVOISHMEL

L'Oriental art center de Shanghai

L'Oriental Art Center de Shanghai est l'un des symboles de la croissance des formes artistiques occidentales et traditionnelles en Chine ces dernières années. Réalisé lui aussi par l'architecte français Paul Andreu, il a été conçu en verre feuilleté incorporant principalement des tôles perforées.
 
L'Oriental art center ©  Paul Andreu avec ADPi et ECADI

L'Oriental art center © Paul Andreu avec ADPi et ECADI

5 "pétales"

Le centre culturel est composé de cinq halls interconnectés hémisphériques, comparables à des "pétales" qui font ressembler le bâtiment à un papillon du dessus. Chaque "pétale" correspond à une fonctionnalité du bâtiment : l'entrée, la salle de spectacle, le salle de concert, la salle d'exposition et  l'Opéra.
 
5 "pétales" ©  Paul Andreu avec ADPi et ECADI

5 "pétales" © Paul Andreu avec ADPi et ECADI

Surface totale de 40 000 m²

Le Centre des Arts Orientaux comprend sept étages principaux et se compose d'une salle de concert pour orchestre philharmonique de 1979 places, d?un théâtre de 1054 places et d'une salle de musique de chambre de 330 places pour une surface totale de 40 000 m².
 
Centre des Arts Orientaux ©  Paul Andreu avec ADPi et ECADI

Centre des Arts Orientaux © Paul Andreu avec ADPi et ECADI

Zaha Hadid copiée à Chongqing

Difficile de se défaire d'une image de pays de la contrefaçon quand même les bâtiments sont copiés allègrement. Le "Meiquan 22nd Century building", en cours de construction à Chongqing, au sud-ouest de la Chine (en bas), est un ensemble de tours qui ressemblent fortement celles conçues par la célèbre architecte Zaha Hadid à Pékin il y a quelques années (en haut).
 
"Meiquan 22nd Century building" ©  CHINA OUT AFP PHOTO

"Meiquan 22nd Century building" © CHINA OUT AFP PHOTO

Le château Maisons-Laffitte près de Pékin

"Zhang-Laffitte", une réplique du légendaire château de Maisons-Laffitte, a été construit à la périphérie de Pékin au début des années 2000. Construit par Zhang Yucheng, un magnat de l'immobilier, le château aurait coûté 100 millions d'euros. D'autres châteaux de la Loire ont été reproduits en Chine.
 
château Maisons-Laffitte ©  AFP PHOTOPeter PARKS

château Maisons-Laffitte © AFP PHOTOPeter PARKS

Thames Town à Shanghai

A Shanghai, un quartier a été construit dans le plus pur style des villes anglaises de Bristol et Birmingham. "Thames Town" vise à devenir une ville à parts entières avec ses universités, ses supermarchés, ses hôpitaux et même un pub... Le tout sur des terres qui, il y a encore quelques années étaient exclusivement réservées à l'agriculture.
 
Thames Town ©  AFP PHOTO

Thames Town © AFP PHOTO

Le World Park à Pékin

Ouvert dans les années 1990, le Beijing World Park reproduit les plus grands bâtiments de la planète en miniature dans un parc à thème de 47 hectares. Sur le modèle de Las Vegas, il permet aux Pékinois devoyager dans le monde entier sans sortir de la capitale. Ici, le World Trade Center et plusieurs autres tours américaines.
 
World Park ©  CHINA OUT AFP PHOTO

World Park © CHINA OUT AFP PHOTO

Le Capitole à Pékin

Un touriste s'assied sur les marches de la mini-réplique du Capitole à Pékin. Le World Park est situé dans le sud-ouest de la banlieue de la capitale. Il recevrait environ 1,5 millions de visiteurs chaque année.
 
©  CHINA OUT AFP PHOTO

© CHINA OUT AFP PHOTO

Une reproduction du Titanic grandeur nature

Les tours et les bâtiments géants ne sont pas les seuls programmes d'envergure de la Chine. L'armateur chinois CSC Jinling Shipyard devrait construire une reproduction à l'identique du Titanic d'ici 2016. Un projet totalement fou qui n'est pas à 100 % chinois cependant. Le Titanic II a été financé par Clive Palmer, un milliardaire australien.
 
une reproduction à l'identique du Titanic d'ici 2016  ©  Blue Star Line

une reproduction à l'identique du Titanic d'ici 2016 © Blue Star Line

Un Titanic comme à l'époque

Blue Star Line, la compagnie créée par Clive Palmer pour l'occasion, promet un Titanic reprenant à la fois la taille et le luxe du paquebot qui a sombré en 1912 dans l'Atlantique. Il sera tout de même doté des dernières technologies et des systèmes de sécurité et de navigation modernes.
 
Comme à l'époque ©  Blue Star Line

Comme à l'époque © Blue Star Line

Le Two Finance Centre à Hong-Kong

Le Two International Finance Centre (IFC 2) est quant à lui situé en plein quartier d'affaires de Hong-Kong. Avec 416 mètres, c'est la seconde tour la plus haute de Hong-Kong. Surnommée "le rasoir" en raison de sa forme aiguisée, il a été conçu à partir d'échafaudages en troncs de bambou.
 
Two finance center ©  AFP PHOTOPeter PARKS

Two finance center © AFP PHOTOPeter PARKS

L'IFC 2 dans la cour des très grands

Vue de Hong-Kong en 2003 à partir du "Convention and Exhibition Centre". A l'époque, seul l'IFC 2, avec ses 88 étages flambants neufs, s'impose réellement dans l'horizon (à droite). Il est à l'époque le troisième plus grand gratte-ciel au monde derrière la Sears Tower à Chicago et les tours Petronas à Kuala Lumpur.
 
L'IFC 2  ©  AFP PHOTORichard A. BROOKS

L'IFC 2 © AFP PHOTORichard A. BROOKS

Centre administratif de Chengdu

L'architecte français Paul Andreu s'est chargé de l'aménagement du  nouveau centre administratif de Chengdu. Un projet de 370 000 m2 de constructions, dont de nombreux bureaux, des centres de conférences, des logements, des bâtiments techniques mais aussi 166 000 m² de parking.
 
Centre administratif de Chengdu ©  Paul Andreu architecte paris et CSWADI

Centre administratif de Chengdu © Paul Andreu architecte paris et CSWADI

Tradition et modernité

Sur son site Internet, Paul Andreux souligne l'importance du parc dans le projet de Chengdu. Un moyen d'unir dans un même projet la modernité des bâtiments et "l'esprit d'une tradition très ancienne et très profonde, celle des constructions intégrées dans des jardins".
 
Tradition & modernité ©  Paul Andreu architecte paris et CSWADI

Tradition & modernité © Paul Andreu architecte paris et CSWADI

Livré en 2007

Après un concours remporté en 2004. Le centre administratifs de Chengdu a mis trois ans à sortir de terre. Livré en 2007, le projet se veut aussi respectueux de l'environnement et des ressources naturelles.
 
Le centre administratif ©  Paul Andreu architecte paris et CSWADI

Le centre administratif © Paul Andreu architecte paris et CSWADI

Les tours "Marilyn Monroe"

L'architecte chinois Ma Yansong pose derrière ses tours "Marilyn Monroe" à Pékin en 2007. Longtemps monopolisée par les grands noms étrangers, la Chine s'est récemment ouverte à ses propres concepteurs de bâtiments. Les tours de Ma Yansong ont finalement été construites au Canada.
 
Tours "Marilyn Monroe" ©  AFP PHOTOTEH ENG KOON

Tours "Marilyn Monroe" © AFP PHOTOTEH ENG KOON

L'Opéra de Jinan

D'ici la fin de l'année 2013, l'architecte français Paul Andreu aura érigé un tout nouvel opéra à Jinan, la capitale de la province chinoise du Shandong, au nord-ouest du pays. Comme l'opéra de Pékin, l'opéra de Jinan adopte des courbes futuristes avec plusieurs bâtiments surnommés les "trois montagnes".
 
L'opéra de JINAN ©  Paul Andreu architecte paris avec Richez_Associés et BIAD

L'opéra de JINAN © Paul Andreu architecte paris avec Richez_Associés et BIAD

Une construction achevée en 2013

Achevé normalement en 2013, l'opéra de Jinan comptera trois salles de spectacles. Le but de l'architecte était de les installer dans trois volumes indépendants, sur le grand axe du quartier, au centre du jardin et face à trois tours. Un complexe très "feng shui" selon son auteur.
 
Opéra de Jinan ©  Paul Andreu architecte paris avec Richez_Associés et BIAD

Opéra de Jinan © Paul Andreu architecte paris avec Richez_Associés et BIAD

Après Dubaï, la Chine semble être devenue le paradis des architectes les plus ambitieux avec des projets incroyables par leur aspect comme par leur ampleur.
Tours, bâtiments, ponts, trains... Tour d'horizon du gigantisme chinois. Ici, une vue aérienne de Hong-Kong digne d'un film de science fiction.
 
HONG-KONG ©  AFP PHOTO / ED JONES

HONG-KONG © AFP PHOTO / ED JONES

Le siège de la CCTV à Pékin

La CCTV, la télévision centrale chinoise, s'est dotée d'un siège gigantesque ces dernières années, juste avant les JO de Pékin. Le bâtiment principal, en jambes arquées, signé par les architectes néerlandais Rem Koolhaas et Ole Scheeren, a été surnommé "tour pantalon".
 
Le CCTV à Pékin ©  AFP PHOTO GOH CHAI HIN

Le CCTV à Pékin © AFP PHOTO GOH CHAI HIN

Le bâtiment le plus cher du monde ?

Le siège de la CCTV en pleine construction en 2007. Le chantier aura coûté 600 milliards d'euros faisant du bâtiment l'un des plus chers du monde au mètre carré avec notamment la construction, au centre, de 11 étages de bureaux, restaurants et espaces publics suspendus dans le vide.
 
Le siège de la CCTV, le plus cher du monde? ©  AFP PHOTO Frederic J. BROWN

Le siège de la CCTV, le plus cher du monde? © AFP PHOTO Frederic J. BROWN

Une tour incendiée lors des travaux

La construction du siège de la CCTV à Pékin aura été émaillée d'incidents. Un incendie spectaculaire va notamment ravager une tour annexe (à gauche) en 2009, à la toute fin des travaux, à cause de feux d'artifices. Le bâtiment devait accueillir un hôtel, un théâtre, un lieux d'expositions et un centre pour les visiteurs.
 

Un bâtiment annexe en proie aux flammes ©  LIU JIN / AFP

Un bâtiment annexe en proie aux flammes © LIU JIN / AFP

Le New Century Global Centre de Chengdu

Chengdu, dans la province du Sichuan dans le sud-ouest Chine, est la ville des plus grands projets actuellement. Le "New Century Global Centre, qui vient d'y être érigé en est la preuve la plus flagrante. Les autorités chinoises le qualifient comme la "plus grande structure autonome au monde" avec 1,7 millions de mètres carrés de surface au sol.
©  CHINA OUT AFP PHOTO
Le New century global center ©  LIU JIN / AFP

Le New century global center © LIU JIN / AFP

20 fois l'opéra de Sydney

Le "New Century Global Centre" serait assez grand pour contenir 20 opéras de Sydney en son sein selon les autorités locales. Chengdu, véritable ville champignon, voit pousser de nombreux bâtiments du même acabit. Tout est en effet à reconstruire dans cette cité de 13 millions d'habitants ravagée par le séisme de 2008.
 
"New Century Global Centre" : 20 fois l'opéra de Sydney ! ©  CHINA OUT AFP PHOTO

"New Century Global Centre" : 20 fois l'opéra de Sydney ! © CHINA OUT AFP PHOTO

Le siège du Quotidien du peuple à Pékin

Pékin est la ville emblématique de la folie architecturale du pays. Cette photo prise en mai 2013 montre le nouveau siège du Quotidien du peuple en construction. L'aspect phallique du bâtiment attirerait de nombreux sarcasmes en Chine où la censure est à l'oeuvre pour étouffer les critiques.
 
Le Quotidien du Peuple ©  MARK RALSTON / AFP

Le Quotidien du Peuple © MARK RALSTON / AFP

World Financial Centre à Shanghai

Shanghai est l'une des villes ou les architectes ont le plus laissé parler leur imagination débridée ces dernières années. En témoigne la tour de 492 mètres du Shanghai World Financial Centre, 5e tour la plus haute du monde. Achevée en 2008, elle a été surnommée "le décapsuleur". Allez savoir pourquoi.
 
World financial center ©  AFP PHOTOSHANGHAI PACIFIC INSTITUTE FOR INTERNATIONAL STRATE

World financial center © AFP PHOTOSHANGHAI PACIFIC INSTITUTE FOR INTERNATIONAL STRATE

La Jinmao Tower à Shanghai

Avant le World Financial Center (en construction à gauche), la Jinmao Tower était la tour la plus haute de Shanghai. La Jinmao Tower mesure 420 mètres de haut. Conçue par le cabinet d'architecte américain Skidmore, Owings and Merrill, elle occupait encore en 2008 la 6e place des tours les plus hautes du monde en 2008, soit dix ans après sa construction.
 
Jinmao tower ©  AFP PHOTO, Liu Jin

Jinmao tower © AFP PHOTO, Liu Jin

La tour la plus haute de Chine

Plus haute tour de Chine, le World Financial Center devait à l'origine devenir la tour la plus haute du monde. Mais le projet a été "raboté" après la crise financière de 1997-1998 en Asie. Conçue par l'américain Kohn Pedersen Fox Associates, la tour fait 381 000 m²  et est devenue une attraction grâce à sa passerelle suspendue dans le vide d'où l'on peut admirer la ville.
 

 

World financial center ©  CHINA OUT GETTY OUT AFP PHOTO

World financial center © CHINA OUT GETTY OUT AFP PHOTO

88 étages en moins d'une minute

Des policiers chinois observent des parachutistes qui se lancent du haut de la Jinmao Tower lors d'un gala. La Jinmao Tower dispose d'un des ascenseurs les plus rapides du monde (9 mètres par secondes) qui permet de gravir ses 88 étages en moins d'une minute.
 
De la Jinmao tower ©  AFP PHOTOLIU Jin

De la Jinmao tower © AFP PHOTOLIU Jin

Une peau de verre imprimé

D'après le cabinet OMA, la forme rectangulaire de la tour suit la physionomie des tours environnantes. La structure de la tour est une "grille exosquelette" robuste recouverte d'une "peau de verre imprimé" qui permet à la tour de réagir à la lumière et de devenir quasi-rougeoyante dans la nuit.
 
Une "peau de verre" sur la Jinmao tower ©  OMA

Une "peau de verre" sur la Jinmao tower © OMA

Un "podium" de 48 000 m²

La particularité du bâtiment est son "podium" de trois étages en encorbellement, 36 m au dessus du sol. un espace de 48 000 m² disposant d'un jardin sur le toit. Le prix du bâtiment ? Pour l'instant il est gardé secret par l'architecte comme par le Shenzhen Stock Exchange.
 
... et un podium de 48   m2 ©  OMA

... et un podium de 48 m2 © OMA

Sky City, la tour la plus haute du monde à Changsha

La Chine a récemment fait parler d'elle pour un projet qui pulvériserait plusieurs records dont celui de la tour la plus haute du monde et celui de la tour construite la plus rapidement. Erigée dans la ville de Changsha grâce à un ingénieux (et inquiétant) système de blocs préfabriqués, Sky City mesurera 838 mètres de hauteur, soit 10 mètres de plus que la tour Burj Khalifa de Dubai.
 

Et encore :

Lors de la présentation du projet via une vidéo sur Youtube (capture ci-dessus), Sky City, avec ses 20 étages, 104 ascenseurs, son million de mètres carrés et un budget de 630 millions de dollars, était programmée pour être construite entre novembre 2012 et mai 2013. Contactée en mai, la société chinoise à l'origine du projet, Broad Global, nous a informés que le projet était encore "à l'étude". ©  Capture Youtube

Lors de la présentation du projet via une vidéo sur Youtube (capture ci-dessus), Sky City, avec ses 20 étages, 104 ascenseurs, son million de mètres carrés et un budget de 630 millions de dollars, était programmée pour être construite entre novembre 2012 et mai 2013. Contactée en mai, la société chinoise à l'origine du projet, Broad Global, nous a informés que le projet était encore "à l'étude". © Capture Youtube

S'il ne fallait retenir qu'un seul défi parmi les nombreux projets architecturaux de la Chine aujourd'hui, c'est bien la ville de Tianjin dans son ensemble qu'il faudrait citer. Cette ville de 11 millions d'habitants s'est donnée pour mission d'abriter d'ici 15 ans, le plus puissant quartier d'affaires du monde avec un objectif assumé : faire mieux et plus haut que Manhattan. Ici, le Centre Financier Global de Tianjin, plus haute tour de la ville. ©  CHINA OUT AFP PHOTO

S'il ne fallait retenir qu'un seul défi parmi les nombreux projets architecturaux de la Chine aujourd'hui, c'est bien la ville de Tianjin dans son ensemble qu'il faudrait citer. Cette ville de 11 millions d'habitants s'est donnée pour mission d'abriter d'ici 15 ans, le plus puissant quartier d'affaires du monde avec un objectif assumé : faire mieux et plus haut que Manhattan. Ici, le Centre Financier Global de Tianjin, plus haute tour de la ville. © CHINA OUT AFP PHOTO

Un projet de quartier géant mené par des promoteurs danois à Tianjin. Tianjin  compte déjà un PIB deux fois supérieur qu'à Pékin, Shanghaï ou Hong-Kong. Avec un emprunt de 500 milliards de yuans (environ 60 milliards d'euros) son quartier d'affaires devrait encore faire bondir ce chiffre. La ville devrait compter vingt millions d'habitants d'ici à 2020. ©  AFP PHOTO

Un projet de quartier géant mené par des promoteurs danois à Tianjin. Tianjin compte déjà un PIB deux fois supérieur qu'à Pékin, Shanghaï ou Hong-Kong. Avec un emprunt de 500 milliards de yuans (environ 60 milliards d'euros) son quartier d'affaires devrait encore faire bondir ce chiffre. La ville devrait compter vingt millions d'habitants d'ici à 2020. © AFP PHOTO

Le "Straddling Bus" ou "Tunnel Bus System", s'il se concrétise un jour, va nécessiter une modification massive des infrastructures à Pékin. Un système de signalisation pour les automobilistes et des gares géantes devront être développés en parallèle du réseau en lui même. ©  China TBS Ltd

Le "Straddling Bus" ou "Tunnel Bus System", s'il se concrétise un jour, va nécessiter une modification massive des infrastructures à Pékin. Un système de signalisation pour les automobilistes et des gares géantes devront être développés en parallèle du réseau en lui même. © China TBS Ltd

...et encore, et encore et, encore!...

 

 

 

Source : L'Internaute
juin 2013

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog