Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle Chauvet
Publié dans : #LA DANSE...

A

 
  • Adage : mouvement lent
  • Arabesque :
 
  • Assemblé : l'assemblé est un saut qui part d'un pied et arrive sur deux. On part de la cinquième ou troisième position, on effectue un dégagé (en avant, de côté ou en arrière) et on saute. Pendant le saut les deux jambes se rejoignent à la verticale. On termine le saut sur un plié en cinquième.
 
  • Attitude :         
l'attitude est une position où le danseur a une jambe pliée en l'air assez haut. L'attitude peut être devant, à la seconde (de côté) ou en arrière. On passe de l'attitude derrière à l'arabesque en tendant la jambe qui est en l'air. À noter qu'il existe deux types d'attitudes : à la russe (le talon de la jambe en l'air se trouve placé plus haut que le genou de cette même jambe) et à la française (le talon est aligné sur la position du genou).
 
 
 
B
 
  • Balancé :

changement de jambe d'appui par le balancement du corps de gauche à droite (ou de droite à gauche) ou d'avant en arrière (ou d'arrière en avant).

 
  • Ballonné :
saut qui part de coupé derrière, on pose le pied de derrière en sautant tandis que la jambe de devant se tend puis revient en coupé lorsqu'on touche à nouveau le sol, ou (deuxième façon) on part de pointé derrière, pendant le saut on lance la jambe en avant et, en atterrissant, on replie la jambe en mouvement.
 
  • Barre :                      
exercices effectués en s'appuyant d'une main à une barre horizontale.

 

  • Ballotté :
saut sur place d'un pied sur l'autre et d'avant en arrière, composé de battements alternativement développés.
 
  • Basque (pas de) :
pas qui peut se faire en avant ou en arrière et qui permet de se déplacer. Il part de la cinquième ou troisième. On dégage le pied de devant ou de derrière (par exemple le pied droit) sur plié pour faire un quart de rond de jambe. On change alors le poids du corps pour passer sur le pied qui était dégagé (droit) en changeant de direction. Puis on effectue un temps lié en passant par la première. On termine en fermant en cinquième.
 
  • Basque (saut de) :

saut de la famille des jetés, déplacé et rotatif.

 

  • Battement :

on part de la cinquième ou troisième position et on lance la jambe à l'avant, sur le côté ou à l'arrière. Le battement se termine par la cinquième position des jambes. À la différence du grand battement, le battement simple ou petit battement est plus léger, il ne monte pas aussi haut que le grand battement.

 

  • Battement (grand) :

un battement peux s'effectuer en croix ; un grand battement consiste à lancer la jambe tendue à 90 degrés ou davantage. Un grand battement se termine par une cinquième ou troisième position des jambes.

 

  • Batterie :

on appelle batterie les mouvements des jambes qui s'entrechoquent une ou plusieurs fois pendant que l'on est en l'air lors de sauts.

 

  • Battu (pas) :

 

  • Biche (pas de) :

le pas de biche consiste à faire comme un pas chassé, mais de face et avec de l'élan.

 

  • Bourrée (pas de) :

pas en trois temps qui permet un changement de pied simple avec un léger déplacement latéral. L'un des premiers appris à l'élève. Il en existe divers types : simple, dessous, dessus, dessus et dessous...

 

  • Bourrée bateau (pas de) :

pas partant sur une jambe pliée, l'autre dégagée derrière en quatrième ouverte ; le pied de derrière pique derrière celui de devant, celui-ci pique en quatrième ouverte et le pied de derrière se pose à plat derrière le droit qui dégage en quatrième devant ouverte. On refait ensuite le mouvement à l'inverse, donnant ainsi une impression de balancement.

 

  • Brisé :

le brisé consiste à lancer une jambe à 15 cm du sol (ex. : jambe droite) et à sauter avec l'autre jambe en croisant les 2 jambes en l'air (d'abord droite devant puis gauche devant en l'air) et en retombant en cinquième position comme au départ (droite derrière).

 

  

C

 

  • Cabriole :

on parle de cabriole dès lors qu'un temps levé est battu. Une jambe part en l'air, la deuxième la rejoint et la frappe avant de se reposer au sol.

 

  • Changement de pied :

saut de la famille des soubresauts, qui part des 2 pieds et arrive sur 2. Pendant le saut on change le pied de devant.

 

  • Chat (saut de) :

le danseur part d'un plié. Au cours de sa phase d'ascension, il plie et étend rapidement chacun de ses genoux en portant ses hanches vers l'extérieur du corps. A un moment donné, ses deux pieds se trouveront en l'air, l'un au-dessus de l'autre, au même moment. Le danseur paraît suspendu dans les airs. Le contact avec le sol doit être parfaitement programmé en raison des risques de blessure. Le danseur plie les genoux et touche le sol sur la pointe des pieds. Il déroule alors son extrémité en direction du talon.

 

  • Chassé (pas) :

un pas chassé (ou simplement « chassé ») est souvent utilisé dans la danse classique ou moderne. C'est un pas simple qui peut aussi servir à prendre de l'élan (par exemple pour un grand jeté). On effectue un pas chassé (après un dégagé par exemple) en « chassant » le pied de devant grâce à l'autre pied, tout en avançant. Un pas chassé s'effectue en général en quatrième (c'est-à-dire vers l'avant) ou à la seconde.

 

  • Cheval (pas de) :

le pas de cheval est un saut qui se déplace. On se place en attitude devant (jambe droite par exemple) et on saute en changeant de jambe. La jambe qui était au sol (gauche dans l'exemple) va alors en attitude devant. Et ainsi de suite.

 

  • Contretemps :

il part en cinquième. Le pied de derrière coupe, la jambe de devant est la jambe de terre pour l'équilibre qui s'ensuit, la jambe montée en équilibre glisse le long de la cuisse, et pose en seconde et devient la jambe de terre pour le deuxième équilibre. La jambe montée en équilibre ferme en cinquième devant.

 

  • Coryphée :

quatrième échelon dans la hiérarchie du Ballet de l'Opéra de Paris.

 

  • Coupé :

le coupé est l'action, à partir de la cinquième ou troisième, de plier les deux jambes, levant légèrement celle de derrière pour tendre la pointe derrière la cheville de la jambe de terre.

 

 

*** *** *** ***

 

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog