Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts...

RV sur le blog d'une curieuse ! Curieuse de TOUT ! Tout m'intéresse ! Difficile à gérer ! Esthète, aussi, je vais spontanément vers les arts (peinture, sculpture, dessin, photo, la danse classique et l'opéra passionément !...) Mais, les sujets de société, notre alimentation, notre santé, le règne animal, l'environnement m'interpellent tout autant ! Et puis, j'ai mes révoltes !... )

Publié le par Danièle Chauvet
Publié dans : #LA DANSE...

Le 20ème siècle

 
Serge de Diaghilev ravive l'intérêt du public pour le ballet lorsqu'il
fonde sa compagnie des 'Ballets russes'.
Elle est constituée de danseurs issus de la communauté des Russes
exilés à Paris après la Révolution de 1917.
 
Diaghilev et  Stravinski ont uni leurs talents pour faire vivre le folklore russe à travers L'Oiseau de feu et Petrouchka.  

 

 
Une polémique est née pour Le Sacre du printemps, qui a heurté les américains.
Michel Fokine commence sa carrière de danseur et chorégraphe à Saint-Pétersbourg alors que celle de Petipa décline. Fokine quitte la Russie pour Paris où il travaille avec Diaghilev et ses 'Ballets russes'.
En France, avec Serge Lifar, et aux États-Unis, avec George Balanchine, créateur du ‘New York City Ballet’ et fondateur de la  ‘Méthode Balanchine’, le ballet se renouvelle en donnant lieu au style néo-classique.
 
Les 'Ballets russes' poursuivent leur développement sous le régime soviétique.
Il restait peu de talents après la Révolution mais suffisamment pour former une nouvelle génération de danseurs et de chorégraphes qui apparaîtront sur la scène vers le milieu des  années 1930.
 
Perfection technique et précision sont exigées par Agrippina Vaganova ,directrice de l'école de danse du  Théâtre Mariinski.
 
Le ballet était et reste très populaire en Russie.
Les 'compagnies du Kirov' (actuellement Théâtre Mariinski) et celle du 'Théâtre Bolchoï 'sont très appréciées.
L'idéologie de l'époque a contraint les deux compagnies à programmer des pièces empreintes de réalisme socialiste soviétique dont la plupart ont été peu appréciées et retirées du répertoire ultérieurement. Néanmoins, certains ballets sont remarquables comme le Roméo et Juliette de Serge Prokofiev.
 
Flammes de Paris (1932) utilise largement le corps de ballet et nécessite une virtuosité étonnante dans son exécution.
La Fontaine de Bakhtchisaraï (1933), version dansée du poème d'Alexandre Pouchkine chorégraphiée par Rostislav Zakharov sur une musique de Boris Assafiev, est un succès indéniable et a été interprété pour la première fois aux États-Unis par le 'Kirov' lors de sa tournée de 1999.
Cendrillon est également une production des ballets soviétiques.
 
Ces pièces ont été peu connues en Occident avant l'effondrement de l'URSS.

 

La danse classique : le 20ème siècle

Commenter cet article

My name is Danièle...

Hypersensible, hyperémotive, je suis une écorchée vive. Franche et sincère, l'injustice, la malhonnêteté, le mensonge me révoltent... Point fort : courageuse. Point faible : l'affectif est mon talon d'Achille ! Mes refuges : le beau, l'élégant, le rare, le précieux, l'amitié, le partage... La nature, les animaux...

Articles récents

 

 

 

Hébergé par Overblog